Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand Nicolas Sarkozy et François Fillon défendent une politique d’“assimilation” des immigrés, Alain Juppé juge le concept “dépassé” et préfère parler d’“intégration”. Il propose de durcir les conditions du regroupement familial, là où Nicolas Sarkozy veut tout simplement le suspendre. Le candidat va également moins loin sur l’aide médicale d’Etat (AME), qui permet aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès aux soins. Il souhaite sa réforme – comme Nathalie Kosciusko-Morizet – alors que Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire et Jean-François Copé promettent de la supprimer.

Alain Juppé prône ensuite une “laïcité de bon sens” : il s’oppose à l’interdiction du port du voile à l’université, alors que Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-François Copé en défendent l’idée. En pleine polémique sur le burkini, Alain Juppé s’était également prononcé contre une “loi de circonstance” l’interdisant, contrairement à Nicolas Sarkozy.

La preuve que Juppé est plus proche de la gauche que de la droite
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article